La Pub, Machine à Casser | Article – (Société)

La Pub, Machine à Casser | Article – (Société)

  « Quoi ? tu te bas contre la pub ? Tu t’ennuies ? Mais il y a mille autres sujets tellement plus importants ! La pub, c’est marrant. Moi, j’aime bien ! » Résister à la pub, ce n’est pas forcément facile. La plupart de nos amis n’ont pas conscience que, loin d’être ce truc rigolo et distrayant que nous vantent les publicitaires, elle est un enjeu de société majeur. La pub, c’est une pollution d’autant plus dangereuse qu’elle est souvent invisible. Elle s’attaque à notre cerveau. Elle nous conditionne. Elle formate et normalise notre inconscient collectif. La pub, c’est la machine à casser. La pub, machine à casser l’emploi Selon les publicitaires, être contre la pub, ce serait être contre l’économie. Il faut tordre le cou à cette idée fausse. La pub est au service de l’économie des entreprises géantes, les multinationales, aux dépend d’une économie à échelle humaine, plus respectueuse de l’environnement. MacDo fait de la pub, contrairement aux restaurateurs indépendants de notre quartier. Auchan, Leclerc, Carrefour, toute la grande distribution fait de la pub. Les maraîchers de notre marché, eux, n’en font pas. La pub est au service d’une économie très productive et donc pauvre en emploi (il faut, par exemple, peu de personnel pour distribuer beaucoup de produits et d’aliments dans les grandes surfaces) et elle fait la guerre à une économie moins productive et plus riche en emplois. La pub est donc bien une machine à casser l’emploi. La pub est au service de la « maléconomie » comme de la « malbouffe ». La pub, machine à casser la démocratie Dans les...
Translate »